Utilisation de contrats environnementaux volontaires pour la gouvernance des zones humides dans la région méditerranéenne européenne

Cet article intitulé  »Use of voluntary environmental contracts for wetland governance in the European Mediterranean region » a été publié sur la revue ‘Marine and Freshwater Research‘. Il présente les résultats de la première étude sur la mise en œuvre de contrats environnementaux volontaires pour la gouvernance des zones humides au niveau de l’Europe méditerranéenne.

Ce travail d’équipe a été fait dans le cadre du projet «TUNE UP – Promoting multilevel governance for tuning up biodiversity protection in marine areas» (5MED18_3.2_M23_053) – (CUP: E45D18000410004 ), financé par le programme Interreg MED 2014-2020.

 

Flamants roses en Camargue, France. Crédit photo : Thierry Riols

 

Résumé:

Les sites Ramsar sont des zones humides protégées au niveau international, désignées pour maintenir un réseau international de conservation de la biodiversité et soutenir la vie humaine. Il existe souvent des intérêts contradictoires pour la gestion des sites qui conduisent à des décisions basées sur des politiques sectorielles ou des approches locales dont les résultats sont médiocres en termes d’efficacité et de compromis. La directive-cadre européenne sur l’eau (2000/60/CE) exige des pays européens qu’ils favorisent une approche intégrée de la gestion des zones humides par le biais de processus de gouvernance collaborative. Le contrat environnemental est un outil qui a été développé et mis en œuvre pour jeter les bases d’engagements volontaires pour la gouvernance durable des systèmes d’eau. Cet article présente les résultats de la première étude sur la mise en œuvre de contrats environnementaux volontaires au niveau de l’Europe méditerranéenne. Nos résultats indiquent que les sites Ramsar de la région ont fait de grands progrès dans l’élaboration de plans de gestion, mais que de nombreux sites manquent encore de plans de gouvernance impliquant les parties prenantes. Les contrats environnementaux volontaires ont été largement utilisés dans les sites Ramsar en France et en Italie, mais seuls quelques autres pays européens ont commencé à les mettre en œuvre. Nous avons identifié le besoin d’adapter davantage l’outil aux contextes locaux et nationaux, ainsi que le besoin de législation, afin de promouvoir la mise à l’échelle à l’échelle régionale.

 

Référence bibliographique:

Ernoul Lisa, Vera Pablo, Gusmaroli Giancarlo, Muccitelli Serena, Pozzi Carolina, Magaudda Stefano, Polajnar Horvat Katarina, Smrekar Aleš, Satta Alessio, Monti Flavio (2021) Use of voluntary environmental contracts for wetland governance in the European Mediterranean region. Marine and Freshwater Research , -.
https://doi.org/10.1071/MF21109