Stratégie nationale des zones humides 2015-2024 du Maroc

La Stratégie Nationale des zones humides du Maroc a été préparée en réponse aux engagements internationaux du Maroc en ce qui concerne les conventions internationales, telles que la Convention de Ramsar sur les zones humides, la Convention sur la diversité biologique et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatique.

Les différents axes de la Stratégie nationale prévoient:

  1.  L’inscription de 30 nouveaux sites marocains dans la liste de zones humides d’importance internationale de la Convention de Ramsar ;
  2. La mise en œuvre de 60 plans d’action intégrés de restauration des zones humides prioritaires ;
  3. La sensibilisation de près de 50.000 personnes par an dans le cadre du programme animation nature pour les zones humides ; et
  4. Le développement de 4 chaînes de valeurs durables au niveau des zones humides : observation d’oiseaux, pêche artisanale, aquaculture intégrée et tourisme halieutique.

Les différents axes de la stratégie sont aussi en corrélation avec les cibles du Cadre de Action de MedWet 2016-2030 dans les domaines de l’inscription de sites sur la Liste Ramsar, l’élaboration et la mise en œuvre des projets pilotes de restauration dans les zones humides dégradées, l’intégration de bonnes pratiques pour la gestion de l’eau et la conservation des zones humides dans les politiques et plans nationaux d’utilisation des terres afin d’éviter des atteintes aux fonctions et valeurs des zones humides.

Cette stratégie vise à améliorer les valeurs patrimoniales et les fonctions écologiques des zones humides, promouvoir les mécanismes de gouvernance et de coordination entre les politiques publiques affectant les zones humides, et à développer les connaissances relatives à ces zones et les mécanismes de leur partage.

«En 2024, les zones humides marocaines sont gérées de façon intégrée et durable, assurant l’amélioration de leur patrimoine écologique et de leurs services écosystémiques». Avec cette vision et ces mécanismes, la Stratégie deviendra un outil d’aménagement intégré et de développement durable des territoires qui s’intègre dans toutes les politiques publiques en matière de gestion de l’espace et des ressources naturelles (ressources en eau, littoral, sols, agriculture, tourisme, urbanisme, infrastructures, éducation, recherche scientifique, santé…)

La stratégie financée par l’Agence de Coopération Internationale Allemande pour le Développement (GIZ) est issue du projet ‘’ Programme d’Adaptation au Changement Climatique et Valorisation de la Biodiversité /Protocole de Nagoya (GIZ-ACCN)’’ dans le but de renforcer les capacités nécessaires pour intégrer les services écosystémiques et l’adaptation aux changements climatiques dans les plans de développement régionaux et communaux.

La stratégie résulte d’une contribution conjointe de plusieurs acteurs comme le GREPOM-BirdLife Maroc, l’Institut Scientifique (Université Mohammed V de Rabat), des experts marocains des zones humides, des partenaires internationaux, notamment le Conservatoire du Littoral français, l’Initiative pour les zones humides méditerranéennes (MedWet) et la Tour du Valat qui seront impliqués dans certains aspects de la mise en œuvre de la stratégie.

 

French